Comment déplacer notre planète ?

Terre errante : Comment déplacer notre planète ?

Une terre errante est-elle possible ?

Dans le film de science-fiction chinois The Wandering Earth (Terre errante), récemment paru sur Netflix, l’humanité tente de modifier l’orbite de la Terre en utilisant d’énormes propulseurs afin d’échapper au soleil en expansion et d’empêcher une collision avec Jupiter.

Une Terre errante dans la réalité

Le scénario peut un jour devenir réalité. Dans cinq milliards d’années, le soleil manquera de carburant et s’étendra, engloutant très probablement la Terre. Une apocalypse du réchauffement climatique est une menace plus immédiate. Déplacer la Terre sur une orbite plus large pourrait être une solution et c’est possible en théorie.

Mais comment pouvons-nous nous y prendre et quels sont les défis d’ingénierie pour une terre errante ?

Par souci d’argumentation, supposons que nous visons à déplacer la Terre de son orbite actuelle vers une orbite éloignée du Soleil à 50 %, semblable à celle de Mars.

Nous avons mis au point des techniques pour déplacer les petits corps, les astéroïdes, de leur orbite pendant de nombreuses années, principalement pour protéger notre planète des impacts. Certaines sont basées sur une action impulsive et souvent destructive.

Une explosion nucléaire près ou à la surface de l’astéroïde, ou un « impact cinétique« , par exemple un vaisseau spatial entrant en collision avec l’astéroïde à grande vitesse. Celles-ci ne sont clairement pas applicables à la Terre en raison de leur nature destructrice.

D’autres techniques impliquent plutôt une poussée très douce et continue sur une longue période, fournie par un remorqueur amarré à la surface de l’astéroïde ou par un vaisseau spatial en vol stationnaire à proximité de celui-ci (poussée par gravité ou par d’autres méthodes). Mais cela serait impossible pour la Terre, car sa masse est énorme comparée même aux plus gros astéroïdes.

 
En fait, nous avons déjà déplacé la Terre de son orbite.

Chaque fois qu’une sonde quitte la Terre pour une autre planète, elle envoie à la Terre une petite impulsion dans la direction opposée, semblable au recul d’un canon. Heureusement pour nous, mais malheureusement pour avoir une Terre errante, cet effet est incroyablement faible.